Est-ce que le CBD se vend en pharmacie ?

Introduction au CBD et ses bienfaits

Aux États-Unis, l’huile de CBD est disponible depuis plusieurs années, et dans certains cas, depuis longtemps. Sur le même sujet : Qui peut acheter du CBD en France ?. En France, ce n’est que récemment que le gouvernement a approuvé la vente d’huile de CBD dans les pharmacies.

Cela ne veut pas dire que l’huile de CBD est une panacée. Par exemple, certaines personnes déclarent avoir ressenti de l’anxiété ou des crises de panique après en avoir pris. Assurez-vous donc d’en discuter avec votre médecin avant de commencer tout nouveau schéma thérapeutique sans surveillance médicale.

Gélules d'huile de CBD

La FDA a mis en garde les consommateurs contre les effets secondaires possibles des suppléments de CBD, y compris un risque accru de surdosage accidentel et de dépendance. Mais jusqu’à présent, aucun problème de santé majeur n’a été signalé.

En France, l’huile de CBD est vendue sous un autre nom : epidyolex. Le nom se traduit par “bonjour” ou “bip” en français. L’entreprise à l’origine de ce produit à base de cannabis s’appelle Epidox Pharmaceuticals. Elle vend ses produits sur son propre site Web (www.epidoxpharmaceuticals.com) – et non par l’intermédiaire de pharmacies nationales – mais elle a conclu des accords avec des pharmacies locales pour distribuer les produits Epidox (ce lien vous mènera à leur site Web).

Dans vos recherches sur les produits Epidox, gardez à l’esprit qu’ils sont fabriqués à partir de plantes de chanvre. Les plantes de chanvre sont légales à cultiver en France car en vertu de la loi fédérale, elles sont considérées comme une forme d’agriculture biologique. Parce qu’ils sont bio, ils entrent dans la catégorie du cannabis selon la législation française sur les drogues et peuvent donc être légalement vendus en pharmacie ainsi qu’en ligne (ce qui soulève un autre point intéressant : vous pouvez acheter un extrait d’huile de chanvre en ligne sans avoir à passer par un distributeur).

Les produits CBD disponibles dans les pharmacies françaises

L’huile de CBD est un remède naturel utilisé depuis plus de deux millénaires comme traitement à base de plantes. Ceci pourrez vous intéresser : Comment prendre le CBD pour les douleurs ?. Ces dernières années, le marché de l’huile de CBD a explosé. Mais beaucoup de gens ne sont toujours pas sûrs de la légalité de l’huile de CBD en France.

Le Conseil constitutionnel français travaille actuellement sur un projet de loi sur le cannabis et la marijuana, qui décidera finalement si l’huile de CBD sera légale ou non en France. Le projet de loi examinera trois questions différentes :

  1. s’il faut légaliser un produit du cannabis (THC) ou ses dérivés (cannabis sativa et cannabis indica)
  2. s’il faut légaliser un produit riche en CBD (cannabidiol), ou ses dérivés (cannabidio ou autres cannabinoïdes)
  3. s’il devrait y avoir des restrictions sur la consommation ou la vente de produits à base de cannabis.

Comme alternative aux pharmacies traditionnelles et aux médecins, vous pouvez vous rendre chez votre pharmacien local et lui demander son avis sur les produits riches en CBD. Les pharmaciens doivent savoir qu’ils pourraient vous fournir des produits riches en CBD puisqu’ils sont autorisés à le commercialiser et à le réglementer en France.

Flacon d'huile de CBD

La pharmacie n’a pas son mot à dire sur la légalité de l’huile de CBD en France ; c’est aux pharmaciens eux-mêmes de décider combien est trop pour eux de vendre à leur propre discrétion. Si les pharmaciens eux-mêmes décident non seulement s’ils vendront ce produit, mais aussi quel pourcentage de celui-ci

Comment acheter du CBD dans une pharmacie française ?

Le fait est que le CBD n’est pas une plante de marijuana. Il est dérivé du chanvre, la plante naturelle cultivée dans une zone climatique spécifique en Asie et en Europe qui est utilisée depuis l’Antiquité pour fabriquer de la corde. Ceci pourrez vous intéresser : Quand et comment prendre huile CBD ?. Elle est également connue sous le nom d’huile de chanvre ou d’huile de graines de chanvre, mais les deux sont en quelque sorte synonymes car ce sont les deux propriétés de la même plante.

Ils poussent tous les deux dans une zone spécifique et ont des caractéristiques différentes : la production de fibres dépend de la souche de chanvre à partir de laquelle elles sont produites et la composition de son huile essentielle varie selon la variété. Cependant, de nombreuses personnes ont commencé à utiliser le CBD pour ses propriétés thérapeutiques et certaines l’utilisent même comme drogue récréative.

Le CBD peut être extrait de n’importe quelle partie d’une plante de cannabis : feuilles ; fleurs; des graines; ou toute partie contenant des cannabinoïdes (les composés du cannabis qui peuvent produire des effets psychoactifs). Les cannabinoïdes sont appelés cannabinoïdes car ils proviennent de deux plantes différentes : Cannabis sativa et Cannabis indica.

Le CBD provient de souches contenant des quantités plus élevées de THC par rapport à celles contenant des quantités plus faibles de THC (tétrahydrocannabinol), qui produisent des sensations plus fortes que celles contenant moins de THC (cannabidiol). En ce sens, c’est similaire à la marijuana lorsque vous la fumez parce que vous vous sentez défoncé après l’avoir fumée, mais la plupart des gens ne ressentent aucun effet psychoactif comme celui-ci lorsqu’ils l’utilisent car l’huile de CBD ne contient pas du tout de THC – sauf en très petites quantités – Ainsi, les personnes souffrant de problèmes de santé comme l’épilepsie pourront utiliser l’huile de CBD en toute sécurité sans ressentir aucun effet secondaire si elles suivent certaines étapes.

Cependant, si vous avez une dépendance à la marijuana, vous pourriez toujours ressentir des effets psychoactifs si vous continuez à l’utiliser au moment où vous devriez arrêter au bon moment, car le CBD n’a tout simplement pas assez de THC dans sa formule chimique pour provoquer des effets psychoactifs lorsqu’il est utilisé. régulièrement contrairement à la marijuana qui a une limite de 0% sur la teneur en THC et d’autres substances qui deviennent «élevées» en les consommant.

La plupart des produits vendus en ligne aujourd’hui contiennent 99 % ou 99,9 % de cannabidiol pur (CBD) ou d’autres cannabinoïdes (THCA et CBG) mélangés à d’autres ingrédients pour un meilleur taux d’absorption ou pour des niveaux de qualité améliorés selon la préférence du fabricant. Habituellement, les consommateurs trouvent ces produits utiles pour des conditions telles que

Posologie et mode d’emploi du CBD

Le THC (l’ingrédient actif du cannabis) a-t-il le même impact sur la douleur que le CBD (le composant non psychoactif du cannabis) ? La réponse courte est non. Sur le même sujet : Quelle concentration de CBD pour dormir ?.

La réponse longue, selon le professeur de neurologie et chef du service de neurologie de l’hôpital universitaire Saint-Antoine à Paris, le Dr Jean-Philippe Cottrau, est que le THC et le CBD ont des mécanismes différents dans leurs actions sur les récepteurs de la douleur. Le Dr Cottrau a participé à des essais cliniques avec le CBD et le THC sur une variété de maladies neurologiques.

Le CBD est un cannabinoïde non psychoactif présent à la fois dans les plantes de chanvre et dans les plantes de marijuana ; tandis que le THC est un composé psychoactif présent à la fois dans les plantes de chanvre et dans les plantes de marijuana.

Le cannabinoïde responsable de la psychoactivité associée au cannabis est appelé delta 9-tétrahydrocannabinol (THC) ou autrement connu sous le nom de tétrahydrocannabinol (THC), qui agit en activant les récepteurs CB1 dans le cerveau pour déclencher des sentiments d’euphorie, d’anxiété légère et d’agitation, mais ne le fait pas. produire tout autre effet secondaire, y compris des hallucinations ou de la paranoïa.

Cependant, le CBD a peu de propriétés psychoactives en raison de son manque de capacité à se lier aux sites récepteurs CB1, mais se lie plutôt avec une affinité inférieure à zéro pour cent avec les récepteurs CB2, les empêchant ainsi d’être activés par ces cannabinoïdes naturels qui sont naturellement présents dans notre corps.

En tant qu’endocannabinoïde, le CBD n’a aucun impact sur nos niveaux de sensation alors que le THC agit comme un antagoniste au niveau de ces récepteurs, empêchant ainsi ce dernier d’être activé par tout système cannabinoïde endogène connu, y compris ceux que l’on trouve naturellement dans notre corps depuis la naissance, ce qui signifie qu’il restera inactif pendant de nombreuses années avant qu’il ne réapparaisse à moins que nous ne commencions à l’utiliser à des fins récréatives.

Mais cela signifie-t-il que les patients qui souffrent de douleur chronique ne devraient pas utiliser de cannabidiol ? Le Dr Cottrau dit non ! En fait, il le recommande ! Cela peut apporter un grand soulagement à de nombreuses personnes souffrant de troubles de la douleur chronique tels que l’arthrite et la douleur neuropathique, mais il ajoute également qu’il y a des gens qui ne répondent pas bien à l’un ou l’autre type d’analgésiques tels que les opioïdes ou ceux qui ne répondent pas à donc si vous ne répondez pas bien à un type ou à l’autre, vous devriez peut-être essayer autre chose avant d’essayer le cannabidiol, même s’il dit que cela peut être très utile pour de nombreuses personnes souffrant de douleurs chroniques comme l’arthrite et les douleurs neuropathiques, mais il ne peuvent pas être comparés aux opioïdes parce qu’ils

Effets secondaires de l’huile de CBD

Vous demandez s’il est légal d’acheter du CBD en ligne en France ? La reponse courte est oui. Personne ne vous empêchera d’acheter de l’huile de CBD en France, même s’il existe des restrictions et des réglementations en place pour cela.

Il existe un cadre légal pour la vente de produits à base de cannabidiol, c’est pourquoi il existe des pharmacies françaises autorisées à vendre des produits à base de CBD. Les règles et procédures régissant la vente de produits à base de cannabidiol sont réglementées par un office gouvernemental appelé le Conseil National de l’Economie et des Finances (CNEF), dont le but est de faciliter l’accès du public aux informations concernant la santé, la fiscalité et la politique sociale.

Le cannabidiol a été approuvé par Santé Canada comme médicament à usage médical. Cela signifie qu’il a été soumis à des essais cliniques et approuvé par la FDA comme sûr et efficace pour une utilisation sur les humains. Cependant, cela ne signifie pas que ceux qui souhaitent obtenir des produits à base de CBD devraient pouvoir le faire sans ordonnance ni autorisation ou permission de Santé Canada.

Huile de CBD

Conclusion

Vous pouvez le prendre par voie orale, l’inhaler ou l’avaler. Vous pourriez même en mettre un peu dans vos yeux pour soulager votre douleur. Mais si vous voulez en faire plus, vous pouvez vous rendre dans votre pharmacie locale et demander s’ils vendent de l’huile de CBD.

Je ne sais pas pourquoi ce sujet fait autant polémique en France. Probablement parce que le pharmacien en sait beaucoup sur le CBD, certainement pas sur l’Epidiyolex, des médicaments à base de cannabidiol. Les Français sont généralement très ouverts d’esprit quant à l’utilisation des médecines alternatives (quelle qu’en soit l’origine). Ils ne semblent pas non plus avoir de problème avec les personnes qui consomment du cannabis et des produits à base de cannabis tant qu’ils ne sont pas psychoactifs et n’augmentent pas le risque de psychose ou de dépendance.

C’est exactement ce qui se passe en France avec Epidiyolex : certaines personnes désespèrent et commencent à abuser du cannabis avec de mauvaises conséquences (empoisonnement ou mort), mais la plupart des gens savent mieux et font leurs recherches avant d’acheter un produit, que ce soit de l’huile de CBD ou de l’Epidiyolex.

Environ 5% de la population souffre d’épilepsie (l’épilepsie est définie par une crise d’épilepsie), qui est plus fréquente chez les jeunes enfants. Le médicament utilisé le plus souvent est propionibacterium acnes (« PANIC »), mais il existe d’autres traitements disponibles tels que le succinate sodique de gabapentine (Neurontin), le phénobarbital sodique (Dilantin) et le succinate sodique de carbamazépine/atabrine sodique/succinate de carbamazépine [Tegretol].

Cependant, l’efficacité de ces médicaments varie considérablement en raison du fait qu’ils peuvent provoquer des effets secondaires graves tels que des nausées sévères, des vomissements, une hypotension et même la mort dans certains cas (voir Fadigar et al., 2012).

Théoriquement, de nombreux autres produits peuvent être vendus sans approbation réglementaire par les pharmaciens sans avoir été testés sur l’homme avant d’être mis en vente – tout comme ce qui se passe avec les dérivés de la migraine tels que l’inhibiteur de l’acétylcholine estérase appelé LY240535 qui a été approuvé pour une utilisation en Europe depuis 2003 mais n’a jamais été été testé sur des humains avant d’être mis sur le marché et il n’a jamais été démontré qu’il fonctionnait dans des expérimentations animales.